Cheval, qui es-tu ?

Question bête, certes, nous savons tous ce qu’est un cheval…

Et pourtant, même en le sachant et avec les meilleures intentions du monde, nous sommes bien souvent loin de leur nature profonde dans nos pratiques équestres.

Le but de cet article n’est absolument pas de vous faire culpabiliser de quoi que ce soit mais peut-être juste d’ouvrir une porte, d’amener une réflexion mais en aucun cas de juger ! Il s’agit plus pour moi de vous faire part de ce que je vois et entends dans mes formations et de l’impact que cela a sur le bien être de nos partenaires à 4 pattes. Car au fond, ce qui nous anime tous, je l’espère en tout cas, c’est d’avoir des chevaux en bonne santé ! A la fois physiquement et mentalement …

Animal herbivore, grégaire, avec un fort instinct de fuite. Il passe environ 16h à s’alimenter, parcours 15 à 20 km par jour et dors 5 à 7h. Je reste volontairement dans les grandes lignes car nous avons dans cette simple description l’essentiel des « manques » du cheval d’aujourd’hui.

On pourrait tout à fait se dire : oui mais c’est ça l’évolution, le cheval comme l’homme évolue dans le temps ! La domestication a permis aux chevaux de ne plus avoir de prédateurs, d’être soignés en cas d’ accident et donc de vivre certainement plus vieux … Ce n’est pas faux mais est-ce que cela suffit ??? Pour moi en tout cas la réponse est non, loin de là !

Grégaire donc sociable, vivant en troupeau avec une place hiérarchique, un rôle bien spécifique et une mission pour le groupe. Vous êtes-vous déjà demandé ce que serait votre cheval si il vivait en troupeau ? Meneur, dominé, dominant, suiveur, guetteur, etc… Pensez-vous que le cheval ayant un tempérament de suiveur ou de dominant va se comporter de la même façon et avoir les mêmes besoins ? Savez-vous que les chevaux qui se grattent mutuellement sont en fait entrain de se soulager des zones de tension grâce à leur connaissance innée de leur réseau énergétique ?

Herbivore, passant les 3/4 de sa journée à manger, le cheval n’est pas un ruminant. Il mastique énormément son herbe qui ensuite passe dans un très long œsophage pour arriver dans un petit estomac.  Il lui faut donc manger souvent mais en petite quantité et prendre le temps de mastiquer pour ne pas créer de bouchon œsophagien ou surcharger l’estomac. Sans parler de la nature même de son alimentation qui est à la base de l’herbe et donc une nourriture dite « vivante ». Que mangent vos chevaux ? Quand , comment ? Autant de questions qui méritent qu’on y réfléchisse sérieusement quand on sait que plus de 80% des chevaux sont atteints d’ulcères (alimentation et mode de vie), que beaucoup de chevaux font des coliques avec une issue parfois fatale, sans parler de problèmes pulmonaires, etc …

Quant à la distance parcourue par un cheval quotidiennement, on se doute bien que de rester dans un box à peu près 20 h sur 24 ne peut être que néfaste pour les membres et la circulation. Comment vous sentez-vous après avoir passé une journée à piétiner ou fait du sur place ?

Cet article est pour moi un point de départ. En tant que propriétaire d’équidé, responsable de mon cheval , que puis-je faire pour modérer les conséquences de cette vie que je lui impose ? Quelles solutions  lui apporter pour plus de confort,  pallier à ses manques en respectant sa nature profonde et lui permettre de s’épanouir aussi bien sportivement qu’émotionnellement.  Et tout ça sans anthropomorphisme bien sûr !

Dans mes prochains articles je traiterai donc de ces sujets pour essayer d’amener des éléments de réponse. L’alimentation , la vie sociale du cheval , les différents types de chevaux, en quoi le shiatsu peut aider le cheval etc…

Je compte sur vous pour interagir avec moi, que ce soit par vos réflexions, vos questions, n’hésitez pas à commenter, la richesse vient du partage !

Merci de votre attention, bonne fin de journée.

 

Partagez et suivez moi...
Facebook
Facebook
Twitter
Google+
http://equinessence.fr/cheval-qui-es-tu/
RSS
Follow by Email

Laisser un commentaire